Press Releases

Les Gros Chariots Hyster réduisent encore leur consommation de carburant conformément à l’entrée en vigueur des normes Stage IV

 Lien permanent   Toutes les contributions

Hyster a lancé toute une gamme de Gros Chariots conformes aux normes Stage IV / Tier 4 final : ils permettent aux ports, terminaux et à l'industrie lourde de réaliser jusqu'à 25 % d'économie de carburant.

Big TrucksEn juillet 2014, les premiers Gros Chariots Hyster d'une capacité de levage supérieure à 18 tonnes sortiront de la ligne de production, à Nimègue, aux Pays-Bas. Ils seront dotés du système de recirculation des gaz d'échappement, du convertisseur catalytique d'oxydation et de la réduction catalytique sélective, afin de satisfaire aux normes Stage IV / Tier 4 final (T4f).

C'est en étroite collaboration avec ses partenaires que Hyster a réussi à réduire davantage les coûts d'exploitation pour ses clients grâce à une conception intelligente, des essais sur le terrain rigoureux et à un nombre considérable d'heures d'ingénierie.

"Nous souhaitions poursuivre sur notre stratégie axée sur les faibles émissions et la réalisation d'économies en réduisant le coût total d'exploitation tout en satisfaisant aux nouvelles normes visant à assurer un environnement plus propre", précise Jan Willem van den Brand, responsable de la stratégie produits pour les Gros Chariots. "Nous avons capitalisé sur le succès rencontré précédemment avec les normes Stage IIIB / Tier 4i. Nous étions parvenus à réaliser jusqu'à 20 % d'économies de carburant. Cette fois-ci, nous avons réussi à dégager 5 % supplémentaires dans le cadre des normes Final. Nos modèles de 2014 permettent à présent de réaliser jusqu'à 25 % d'économies de carburant par rapport à nos chariots conformes à la norme Stage IIIA 2010 et à nombre de chariots concurrents."

Ces économies de carburant supplémentaires compensent largement la très faible consommation d'urée qui s'élève, en moyenne, à 3,5 % de la consommation de carburant (l'urée est généralement moitié moins coûteuse que le diesel). Ces chariots ne nécessitant pas de filtre à particules diesel, le coût de fonctionnement associé à ce filtre est donc aussi inexistant.

Les chariots Hyster pour la manutention de conteneurs vides de 5 à 8 éléments en hauteur, les gammes de chariots élévateurs d'une capacité de 18 à 20 tonnes et de 25 à 32 tonnes sont dotés du dernier moteur Cummins QSB 6,7 L (jusqu'à 270 CV, 201 kW) et d'une transmission ZF 5 vitesses. Sur les plus gros modèles, c'est un moteur Cummins QSL9 (jusqu'à 370 CV, 276 kW) qui délivre la puissance aux chariots élévateurs d'une capacité de 36 à 48 tonnes, aux chariots de manutention de conteneurs pleins et aux ReachStackers Hyster.

"Nos premiers chariots d'essai, conformes aux normes Stage IV / T4f, ont commencé à fonctionner en mai 2012. Depuis, ils ont cumulé des milliers d'heures de validation dans le cadre d'applications réelles", souligne Jan Willem van den Brand. "Nous avons exploité la réussite opérationnelle de nos chariots conformes aux normes Stage IIIB / Tier 4 Interim, lancés en 2010, pour lesquels nous avons su "parfaitement dimensionner" les moteurs."

Hyster a décidé d'exploiter la recirculation intensive des gaz d'échappement associée à la réduction catalytique sélective et à un catalyseur d'oxydation diesel (DOC) pour satisfaire aux exigences des normes Stage IV / T4f. Au final, Hyster propose des chariots émettant environ 96 % de particules (suie) en moins et 94 % d'oxydes d'azote (NOx) en moins par rapport aux chariots équivalents, conformes aux normes Stage IIIA / T3, d'avant 2005.

La recirculation des gaz d'échappement réduit la formation de NOx pendant la combustion, ce qui empêche la formation de la majeure partie de NOx. La réduction catalytique sélective prend ensuite le relais, ce qui élimine les résidus de NOx présents dans le flux d'échappement. Ce système permet de maîtriser au mieux les oxydes d'azote, et ce à toutes les charges du moteur et à toutes les températures d'échappement : il en résulte une puissance et une réactivité pleinement optimisées et une faible consommation de carburant. Cette association nécessite une faible quantité de fluide d'échappement diesel (DEF) sans aucun risque de cristallisation.

S'agissant de la réduction des particules fines, l'injection de carburant sous haute pression réduit leur formation à la source. Un catalyseur d'oxydation diesel (DOC) élimine les particules fines restantes provenant du flux d'échappement. En l'absence d'un filtre à particules diesel, l'intervention supplémentaire d'un opérateur et le nettoyage des cendres ne sont pas nécessaires. De plus, le catalyseur d'oxydation diesel élève la température d'échappement pour obtenir un régime ralenti normal.

"La recirculation des gaz d'échappement et le catalyseur d'oxydation diesel permettent de maîtriser la combustion", indique Jan Willem. "Un bloc de plus petite taille permet d'obtenir une plus grande plage de puissances".

Outre la technologie du moteur Cummins, les innovations visant à optimiser les performances de Hyster, comme le refroidissement à la demande, le mode Efficacité énergétique (ECO-eLo), la gestion du régime et un second régime de ralenti moteur, contribuent à réduire davantage la consommation totale de carburant.

Sur les chariots de manutention de conteneurs vides, les gammes de chariots élévateurs d'une capacité de 18 à 20 tonnes et de 25 à 32 tonnes, Hyster lance également la transmission ZF dotée d'un convertisseur de couple plus rigide, la sélection améliorée des points de changement de vitesse et cinq vitesses en marche avant. Le chariot avance ainsi à vitesse maximale à seulement 1450 tr/min contre 2100 à 2300 tr/min avec une transmission traditionnelle. Au final, ces fonctionnalités offrent une faible consommation de carburant et un faible niveau sonore sans perte de performances.

Après les résultats probants obtenus sur la gamme de chariots élévateurs Hyster d'une capacité de 25 à 32 tonnes et sur les ReachStackers, les chariots de manutention de conteneurs vides et la gamme de chariots élévateurs d'une capacité de 18 à 20 tonnes sont eux aussi désormais dotés d'un circuit hydraulique à détection de charge. L'hydraulique à la demande permet de lever les charges rapidement à un faible régime.

"Nos chariots permettent à présent de réaliser généralement jusqu'à 25 % d'économies de carburant, par rapport à un modèle de chariot de 2010 conforme à la norme Tier 3, souvent plus, sans perte de performances", observe Jan Willem.

Grâce au moteur, à la transmission et aux systèmes de protection hydrauliques, Hyster garantit une excellente fiabilité pour les opérations les plus exigeantes et peut se targuer de résultats éprouvés en termes de performances.

T4f correspond à la réglementation EPA pour l'Amérique du Nord et Stage IV est l'équivalent pour l'UE. À compter de 2014, ces normes s'appliquent à tous les équipements non routiers diesel disponibles à la vente sur ces marchés dont la puissance nominale est supérieure à 173 CV (130 kW).

Une sélection de modèles Hyster antérieurs est toujours disponible à la vente dans les régions hors UE et Amérique du Nord. Ces modèles sont dotés des améliorations relatives à la transmission ZF et au circuit hydraulique à détection de charge.

"Hyster a, une nouvelle fois, exploité l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation pour améliorer sa position de leader en matière d'économie de carburant. Suite au lancement de nos précédents produits, nous avons constaté que nos clients accordent de l'importance à la faible consommation de carburant des équipements Hyster, notamment lorsqu'ils relèvent une diminution considérable de leur facture de carburant," ajoute Jan Willem. Ce constat a conduit Hyster à investir davantage dans la recherche et le développement des technologies permettant de réduire la consommation de carburant.

Tous les produits Hyster bénéficient du soutien d'un réseau mondial de concessionnaires ayant suivi une formation pointue. Ils offrent une assistance spécialisée et réactive au niveau local et adaptée aux secteurs industriels spécifiques.

Visit www.hyster.eu