Press Releases

La Manutention en Toute Sécurité De Matériaux Inflammables Dans La Chaîne D'approvisionnement Des Produits Chimiques

 Lien permanent   Toutes les contributions
250_Safety_HandlingLa chaîne d'approvisionnement des produits chimiques inflammables se caractérise d'un bout à l'autre par des atmosphères potentiellement explosives. Mark Nailer, Industry Manager chez Hyster Europe, évoque les solutions à 360 degrés d'Hyster® qui permettent une manutention adaptée et efficace.

"Il peut suffire d'une seule étincelle ou d'une surface chaude pour provoquer un incendie dans les atmosphères potentiellement explosives que l'on rencontre tout au long de la chaîne d'approvisionnement des produits chimiques", explique-t-il. "Le contrôle de la chaleur et des étincelles est donc une préoccupation majeure pour les entreprises qui produisent, entreposent et transportent des produits chimiques inflammables."

Matières premières

La production et la livraison à un fabricant de matières premières représentent la première étape de la chaîne d'approvisionnement des produits chimiques.  Ces matières premières potentiellement inflammables sont souvent livrées, pompées et entreposées dans de grands réservoirs. Les bidons et les grands récipients pour vrac (GRV) peuvent être situés en intérieur ou en extérieur, dans des zones où les chariots élévateurs Hyster® travaillent ou circulent fréquemment.

Il peut s'agir d'une zone dangereuse classée Zone 2* par la réglementation ATEX**, où l'on peut être confronté à un mélange d'air et de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brume, mais probablement pas dans le cours normal des activités.  Pour prévenir tout risque d'incendie, il est capital que seuls des chariots élévateurs dotés d'une protection antidéflagrante et appartenant à une classe adaptée entrent dans cette zone.

Hyster Europe collabore avec des partenaires spécialisés, comme Pyroban, qui se charge de modifications avec protections antidéflagrantes permettant la mise en conformité des chariots élévateurs avec les législations locales. Dans les applications classées Zone 2, la conversion par Pyroban d'un chariot Hyster® allie détection des fuites de gaz et plusieurs méthodes antidéflagrantes, par exemple des protections par enveloppe à circulation limitée et un refroidissement des températures de surface. 

"Il est important que les opérateurs soient conscients de la présence d'une atmosphère inflammable dans un espace classé Zone 2. C'est pourquoi les chariots Hyster® qui travaillent dans ces zones peuvent être convertis et dotés de systèmes de détection des fuites de gaz", explique Mark Nailer.  "Cela signifie que si certains niveaux de gaz ou de vapeurs sont détectés dans l'air ambiant, l'opérateur reçoit une alarme sonore et visuelle, et si le niveau monte encore, l'ensemble de l'équipement peut être arrêté."

En plus de systèmes d'alerte pour l'opérateur, les utilisateurs de chariots élévateurs Hyster® sur des sites classés Zone 2 peuvent aussi avoir besoin de pneus, sièges, batteries ou autres produits connexes particuliers, afin de réduire le risque d'électricité statique, et par là-même, d'incendie.  Les concessionnaires-partenaires Hyster® locaux proposent une large gamme d'options.

Bien que les systèmes de détection des fuites de gaz "passifs" soient plus souvent utilisés pour les opérations classées Zone 1, certains sites peuvent y avoir recours dans les espaces classés Zone 2.  Au lieu de mettre en place une coupure du système lorsque des niveaux dangereux de gaz ou de vapeurs sont détectés, ils procèdent à une conversion des chariots pour qu'ils puissent opérer dans ces configurations.

Fabrication de produits chimiques

Au cours de l'étape suivante dans la chaîne d'approvisionnement, les matières premières sont mélangées ou traitées, afin de fabriquer des produits chimiques spécifiques destinés à une grandes variété d'utilisations, des produits pharmaceutiques aux cosmétiques en passant par les secteurs de l'alimentation, des peintures ou des revêtements.  

Les chariots élévateurs Hyster® utilisés à cette étape se chargent généralement du transport et de l'amenage des produits chimiques sur la ligne de production. Ces opérations de mélange d'ingrédients peuvent tirer parti de systèmes de pesée mobiles installés sur les chariots, qui permettent d'effectuer le dosage directement depuis le fût ou le conteneur. À l'aide des informations relatives au poids, le chariot peut donner les quantités d'ingrédients avec précision.

Certaines opérations de fabrication sont classées Zone 2, mais d'autres peuvent être classées Zone 1***. C'est-à-dire qu'une atmosphère explosive est probable dans le cours normal des activités.
"Contrairement aux équipements classés Zone 2, qui s'arrêtent en présence d'une atmosphère inflammable, les chariots dotés d'une protection antidéflagrante de Zone 1 doivent être spécifiquement modifiés afin d'être capables de travailler dans cette atmosphère," explique Mark Nailer.  "Cette protection 'passive' comprend des enveloppes antidéflagrantes et bien d'autres technologies essentielles au maintien de la productivité dans ces opérations classées Zone 1."

Les gaz et vapeurs explosifs présentent un risque, mais les produits chimiques sous forme de poudre ou de poussière combustibles risquent également de s'enflammer.  Pour réduire ces risques, des modifications avec protection antidéflagrante sont disponibles sur les chariots de manutention Hyster® diesel et électriques travaillant sur les sites classés Zone 21**** ou Zone 22*****.

"Si les atmosphères poussiéreuses posent problème, un système de filtration de l'air indépendant peut également être installé dans la cabine de certains chariots, afin d'améliorer le confort de l'opérateur," précise Mark Nailer. "En outre, pour lutter contre l'accumulation de poudre non explosive autour de leur moteur, certains chariots élévateurs Hyster® peuvent être dotés d'un ventilateur hydraulique réversible à temporisation automatique, afin d'évacuer les dépôts de résidus, ainsi que d'un filtre à air très résistant qui peut contribuer à réduire l'entrée de particules indésirables."

Magasinage et logistique de produits chimiques

Après la fabrication, les produits chimiques finis sont généralement entreposés dans des GRV et des fûts étanches, dans une zone de stockage située à l'intérieur ou à l'extérieur.  À cette étape, on utilise souvent des chariots élévateurs diesel Hyster® tels que ceux de la gamme Fortens™ ou des chariots électriques Hyster® de la série J pour le transport et le levage des charges. 

Certaines applications travaillent parfois avec des fûts ou des bouteilles de gaz particulièrement hauts, qui peuvent être difficiles à manipuler. Pour répondre aux besoins de ces opérations, une option de cabine surélevée est proposée sur certains modèles de chariots élévateurs Hyster®, afin d'améliorer la visibilité pour l'opérateur, ainsi que plusieurs options de siège pivotant, pour aider les caristes qui ont souvent besoin de conduire en marche arrière.

"Il est possible d'apporter des modifications antidéflagrantes à la plupart des chariots Hyster® diesel et électriques, y compris aux chariots de magasinage," rappelle Mark Nailer.  "Les sites peuvent ainsi choisir une solution comme un chariot à mât rétractable ou un chariot tridirectionnel qui répond à leurs besoins en matière d'efficacité et convient à leur infrastructure, même si le chariot sera amené à travailler dans une atmosphère potentiellement explosive." 

Enfin, les produits chimiques finis sont souvent à nouveau transportés au départ de l'entrepôt par une société prestataire de services logistiques (3PL) qui devra également tenir compte des risques et des législations liés à la manutention de produits chimiques inflammables. 

"Les chariots Hyster® sont appréciés des sociétés de services logistiques du fait de leur fiabilité et de leur faible coût d'exploitation sur des sites organisés en plusieurs équipes de travail", précise Mark Nailer. "Ces fournisseurs 3PL qui acceptent des contrats impliquant des produits chimiques doivent s'assurer que les chariots Hyster® de leurs entrepôts et zones de stockage portuaires sont dotés du niveau de protection antidéflagrante adapté."

Gestion des déchets chimiques

La chaîne d'approvisionnement comporte aussi souvent une autre zone classée Zone 2 : il s'agit de l'espace de stockage de produits chimiques, à la fin du processus de fabrication, généralement à l'extérieur, dans des fûts étanches.  La manutention de ces fûts est habituellement assurée par des chariots élévateurs dotés de protections antidéflagrantes, bien que certains sites cherchent parfois à utiliser des transpalettes pour le transport des charges les plus petites.  

"Certaines entreprises ne se rendent pas compte que même des transpalettes manuels peuvent générer une friction qui suffit à causer un incendie", explique Mark Nailer. "Cependant, en collaborant avec des fournisseurs spécialisés, il est possible de modifier les transpalettes Hyster®, afin de les rendre conformes aux normes européennes en vigueur en matière de protection antidéflagrante."

Les déchets chimiques peuvent être de l'eau contaminée, des batteries, des aérosols, de la colle, de la peinture, de l'acide et des produits chimiques liquides. Le plus souvent, des entreprises spécialisées les traitent et les recyclent en nouvelles matières premières. Un grand nombre de ces activités reposent sur des chariots élévateurs Hyster® , qui peuvent supporter les conditions ingrates et les environnements sales des sites de valorisation des déchets chimiques.

Des solutions parfaitement conformes

"En plus de préciser le niveau de protection antidéflagrante requis sur les équipements, les acteurs de la chaîne d'approvisionnement des produits chimiques doivent aussi être conscients de leurs responsabilités en matière de maintien de la conformité", rappelle Mark Nailer. 

"Par exemple, la maintenance et les réparations doivent être exclusivement effectuées par des techniciens spécialement formés, afin de ne pas compromettre les systèmes de protection antidéflagrante adaptés avec précision. Par ailleurs, des pièces de rechange spéciales peuvent s'avérer nécessaires", ajoute-t-il.

De même, des audits de sécurité annuels Ex-ASA****** sont obligatoires en plus de contrôles rigoureux*******, afin que la maintenance des chariots soit effectuée dans le respect de la sécurité. 

Pour éviter les temps d'immobilisation, le réseau mondial de concessionnaires-partenaires Hyster® implantés au niveau local accompagne les entreprises du secteur des produits chimiques dans la planification et la gestion des besoins de maintenance spécifiques des chariots Hyster® dotés d'une protection antidéflagrante.

Pour en savoir plus sur l'efficacité et la rentabilité de la manutention dans les applications chimiques, adressez-vous à votre concessionnaire-partenaire Hyster® le plus proche ou rendez-vous sur www.hyster.eu.