Press Releases

Les Sources D'énergie Alternatives Selon Hyster Au Congrès Greenport 2019

 Lien permanent   Toutes les contributions
250_GreenportÀ l'occasion du congrès GreenPort 2019, qui se tiendra du 16 au 18 octobre à Oslo, en Norvège, des experts d'Hyster Europe feront part des dernières avancées des projets de chariots de manutention de conteneurs zéro émissions en cours dans les ports de Los Angeles, aux États-Unis, et de Valence, en Espagne. 

Lors de sa présentation du 17 octobre, Willem Nieuwland, Big Truck Program Leader chez Hyster Europe, parlera des "Sources d'énergie alternatives pour le matériel de production mobile" dans le cadre du focus sur la R&D en technologie verte.  À l'occasion de cette présentation, il fera le point sur les technologies du passage à l'électrique des gros chariots et poursuivra les discussions autour des piles à combustible, du rechargement et de l'alimentation électrique sur les sites portuaires.  

"Un chariot diesel standard à chargement par le haut consomme environ 16 litres de diesel à l'heure, ce qui équivaut à 128 000 kg d'émissions de CO2 par chariot chaque année*. C'est la raison pour laquelle le zéro émissions est appelé à devenir un objectif prioritaire", souligne Willem Nieuwland. "En amenant les ports et leurs équipements à passer à l'électrique, les chariots Hyster® sont en mesure de contribuer à améliorer l'environnement sur les sites portuaires."

Deux types de chariots zéro émissions Hyster® sont actuellement en cours de développement. Un chariot de manutention de conteneurs à batterie est en phase de test pour répondre aux impératifs des applications bien structurées avec des cycles d'utilisation réduits, ainsi qu'une version avec prolongateur d'autonomie à pile à combustible, pour les clients qui ont besoin de davantage de flexibilité ou dont les activités impliquent des applications ardues 24 h/24 et 7 j/7.

"Qu'il s'agisse de recharger les batteries ou de faire le plein d'hydrogène d'un chariot de manutention de conteneurs, il peut toujours y avoir des difficultés à surmonter pour parvenir à optimiser l'infrastructure", explique Willem Nieuwland.  

Par exemple, la capacité de rechargement des batteries dépend de la quantité d'électricité disponible sur le site. Il peut arriver qu'on ne dispose pas d'assez d'électricité pour alimenter tous les chariots de manutention de conteneurs. Mais si la quantité d'énergie est suffisante, Hyster Europe estime qu'il techniquement possible de charger une batterie de chariot de manutention de conteneurs en seulement une heure. C'est un élément capital pour rester efficace, car la capacité d'une batterie ne suffit pas pour une journée complète. C'est pourquoi le chargement doit être planifié au cours de la journée de travail standard du chariot de manutention de conteneurs. 

L'accessibilité de l'hydrogène peut également représenter un facteur important pour les clients désireux d'utiliser la version du chariot dotée d'un prolongateur d'autonomie à pile à combustible.

"À l'échelle mondiale, plusieurs projets sont en cours pour faire de l'hydrogène un carburant accessible à de nombreux utilisateurs finaux", déclare Willem Nieuwland. "La transition vers des sources d'énergie renouvelable, comme l'éolien et le solaire, nous conduit vers un stockage local de l'énergie et vient booster la production et le stockage de l'hydrogène."

Un chariot équipé d'une pile à combustible embarquée devant offrir suffisamment d'espace de stockage pour une journée de travail type, les réservoirs d'hydrogène ne seront remplis qu'une fois par jour. Les durées de remplissage seront du même ordre que pour un réservoir diesel, avec donc une incidence minime, voire inexistante, sur l'utilisation prévue du chariot de manutention de conteneurs.

"Nos recherches ont démontré que l'efficacité est également cruciale en matière de productivité et de coût total d'exploitation des véhicules électriques", ajoute Willem Nieuwland. "Par conséquent, en plus de la récupération de l'énergie du freinage, ces chariots récupèrent aussi de l'énergie pendant la descente du conteneur".

Les chariots de manutention de conteneurs zéro émissions Hyster® peuvent récupérer jusqu'à 64 % du potentiel énergétique pendant la descente. Cela a pour conséquence une réduction de 5 % de la consommation d'énergie dans des cycles d'utilisation typiques par rapport à un chariot identique dépourvu du système de récupération de l'énergie hydraulique. Si l'on y ajoute la récupération de l'énergie du freinage, l'économie d'énergie totale pourrait atteindre jusqu'à 15 % en fonctionnement normal. 

"L'électrification des équipements portuaires est en passe de devenir bientôt une réalité", poursuit Willem Nieuwland. "Néanmoins, il reste important que notre secteur poursuive les discussions sur les sources d'énergie alternatives. Ce n'est qu'en travaillant de concert que nous parviendrons à standardiser les infrastructures de rechargement des batteries et d'approvisionnement en hydrogène de manière à faciliter l'adoption des véhicules 'électriques' sur les ports et terminaux."

Venez assister à la présentation de Willem Nieuwland lors du congrès GreenPort au Centre de conférences Felix d'Oslo, en Norvège, le 17 octobre à 9 h 20.  Vous pourrez aussi en profiter pour visiter le stand Hyster Europe et en apprendre davantage sur les solutions Hyster® pour une manutention "verte" du navire jusqu'au quai. 

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.hyster.eu.